• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Une bonne résolution

Une bonne résolution - Ivana Garnier

Je m’étais inscrite au club de gym de mon quartier depuis un mois et je n’y avais encore pas mis les pieds. Mes copines m’avaient motivée, mais je reconnais que, même si l’idée m’avait d’abord enchantée, j’avais toujours repoussé ce moment. Après avoir vu la publicité sur Internet pour un site qui vendait du matériel pour les sportifs, j’étais équipée comme il fallait : pantalon de sport, tee-shirt micro-aéré, chaussures, et même des chaussettes anti-transpirantes, j’avais tout acheté. Le colis était arrivé dans les délais, et toute ma tenue m’allait parfaitement quand je l’essayais. Debout devant le miroir de la salle de bain, en équilibre sur la cuvette des toilettes pour me voir en entier, je constatais que j’avais quelques bourrelets mal placés. Le sport en salle me ferait le plus grand bien, j’en étais persuadée.

Mais les semaines passaient et je ne prenais pas le temps de retrouver mes amies pour une heure d’entraînement. Ce soir, j’étais décidée. J’avais appelé Aline, Jessica et Chloé pour leur annoncer ma venue le mardi d’après. La journée entière, j’avais pensé au moment que je redoutais tant. Je n’ai jamais pratiqué la course à pied. Cela ne m’a jamais tenté. J’ai du mal à courir aussi vite que les partenaires que j’avais trouvés. Je m’arrêtais assez vite, en général, et je marchais jusqu’à la fin. Alors qu’en salle, le tapis, lui, ne s’arrête jamais. Et mes amies étaient capables de courir longtemps. Je les voyais revenir, les soirs d’entraînement, et j’avais compté qu’elles ne rentraient qu’une heure et demie après. Je ne leur avais rien dit. Je comptais avant tout me dépasser. Mais, plus l’heure approchait, plus je me demandais si j’allais vraiment y arriver.

Après la sortie de mon travail, je pris le bus qui m’emmena à notre lieu de rendez-vous. Le café où je les retrouvais était agréable, de belles boiseries et une décoration chaleureuse invitaient à la détente. Je me posais à leur table. La discussion portait sur le mode de garde des enfants. Je donnais un avis averti, ayant tout essayé. Ensuite, Chloé parla de politique. Très engagée, elle s’était récemment encartée pour un parti. De sujets en sujets, le temps passa sans que nous bougions. Aline remarqua qu’une heure et demie était passée. Elles m’avouèrent qu’elles passaient leurs soirées ensemble à parler et non pas à s’entraîner, le plus souvent. Je leur expliquais pourquoi, d’habitude, je ne les suivais pas. Nous avons ri toutes les quatre de ce malentendu et nous nous sommes promis de nous revoir dès le jeudi d’après.

À propos de l’auteur :

author

La danse: ma passion! En fait , je me passionne pour tous les types de danse mais plus particulièrement pour la danse de couple. Oui, mon meilleur ami et moi, sommes de toutes (ou presque!) les compétition en Europe. C’est donc par le biais de ce blogue que je garde contact avec ma famille, mes amis mais aussi mon réseau de fans! Au plaisir d’échanger dans le future avec d’autres passionnés de danse.